Vrai/Faux : un diabétique de type 1 peut manger comme tout le monde !

Bonjour à tous,

        Je profite de la sieste de ma fille (enfin ! En ce moment elle est superactive…!) pour vous écrire cet article car suite à une photo que j’ai posté sur Instagram j’ai eu pas mal de réactions dont la fameuse question : est-ce qu’un diabétique peut manger comme tout le monde, ai-je le droit de manger des bonbons par exemple, si oui, quelles sont les conséquences sur le corps ? C’est une question que l’on me pose très souvent, notamment quand je vais manger chez des amis et je vais essayer de vous répondre, tout en sachant que je ne suis ni médecin, ni nutritionniste, ni infirmière ni enfin vous avez compris ! Je tente juste de vous apporter ma réponse, ce qui fonctionne pour moi mais cela ne sera pas forcément le cas de tout le monde.

Alors, tout d’abord il faut savoir que le traitement du diabète de type 1 (dans cet article je ne parlerai que du diabète de type 1) a beaucoup évolué. Le temps où un diabétique était soumis à un régime strict dépourvu de glucides est révolu. De nos jours, lorsque l’on est hospitalisé pour un diabète et que l’on en exprime l’envie et la motivation, on peut être formé à ce que l’on appelle l‘insulinothérapie fonctionnelle. C’est un long mot qui veut juste dire qu’en gros à partir du calcul des glucides que vous ingérez à chaque repas ou collation, vous allez pouvoir vous administrer la quantité d’insuline appropriée, ce qui veut dire que peu importe ce que vous mangez (à nuancer tout de même), si vous vous injectez la bonne dose d’insuline; celle qu’un corps « normal » aurait sécrété, vous ne devriez pas faire d’hypo ou d’hyperglycémie. Cette méthode a changé la vie de nombreux diabétiques !

IMG_3965

 

Lorsque j’ai été hospitalisée, on m’a tout de suite proposé de me former à cette méthode, et j’en ai vite vu les nombreux avantages qu’elle offrait, je ne suis donc pas du tout passé par la case régime spécial diabétique. Bien sur, dans de nombreux hôpitaux, on continue à vous servir des menus « spécial diabétique », sans sucre ou avec édulcorant, mais les mentalités vont changer de plus en plus !

Je détaillerai peut être un jour cette méthode dans un article mais aujourd’hui je voulais tout simplement vous répondre, et vous dire que OUI, un diabétique peut aujourd’hui manger comme tout le monde du moment où il connaît son corps, comment celui-ci réagit à tel ou tel aliment, et qu’il a connaissance du nombre de glucides contenu dans tel aliment. Ensuite, ce sont tout simplement des automatismes et pour ma part je compte très peu, j’ai comme des intuitions de la dose qu’il faut que je m’injecte. Bien sur, il arrive que je me trompe et dans ce cas là je me corrige ensuite, mais quel confort de vie ! Je ne me verrai pas me priver de gâteaux, bonbons, pizza, chips, croissants que sais-je ! Je suis une incorrigible gourmande et le diabète me prive d’assez de libertés pour que je m’empêche également de manger ce que je veux 🙂

Attention, je me répète, mais cela fonctionne pour moi, mon hémoglobine glyquée (ce qui permet à un diabétique de savoir si son diabète est bien équilibré) est toujours autour de 7 ou moins et je suis suivie régulièrement par une infirmière à domicile ainsi qu’un endocrinologue. Mais certains diabétiques préfèrent se fier à un régime alimentaire spécifique pour lequel ils sont surs de s’injecter la bonne dose d’insuline. Pour moi je dirai que chaque nouveau repas ou nouvel aliment est une sorte de défi, je fais des expériences sur mon corps pour voir comment celui-ci va réagir, combien de pics de glycémie j’aurai ensuite, à quelle durée, quelle fréquence… Et je note ça dans un coin de ma tête pour m’en souvenir la prochaine fois et m’injecter la bonne dose d’insuline !

Bref, j’espère que je vous aurai un peu éclairé la dessus, j’aimerais savoir à mon tour quelle méthode vous utilisez pour injecter votre insuline, et si vous mangez comme tout le monde ? Comment le vivez-vous ?

 

Publicités

2 commentaires sur « Vrai/Faux : un diabétique de type 1 peut manger comme tout le monde ! »

  1. Je ne suis pas diabetique mais je fais de la resistance a l’insuline (j’ai un SOPK). Du coup je me retrouve un peu dans une partie de ce que tu dits. Si je mange quelque chose a l’IG haut (comme sur la photo 😉 ) je ressens vite les effets! Du coup je prends soin de voir ce par quoi je peux l’accompagner pour eviter l’hypoglycemie 2h plus tard et je note ca dans un coin de ma tete 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s