9 mois sans faire de sport #43

      Aujourd’hui je reviens avec un petit article qui me tient beaucoup à coeur… Comme vous avez pu le constater, durant ces 9 derniers mois, la rubrique Sport du blog n’a guère été très active; mais j’ai quand même tenu à l’alimenter régulièrement par notamment des portraits de runners que j’apprécie, pour ne pas qu’elle tombe dans l’oubli, et parce que c’est l’une de mes grandes passions depuis maintenant plus d’un an !

J’ai toujours été assez sportive, vous pouvez d’ailleurs à l’occasion lire ou relire mes articles sur ma « naissance en tant que sportive » que vous pouvez retrouvez ici et ! Et ayant découvert les joies de la course à pied m’a entre autre motivé à ouvrir ce blog. L’une de mes angoisses lorsque j’ai appris que j’étais enceinte a donc été l’avenir de mon blog qui jusqu’ici s’articulait énormément autour du sport. En effet, il n’était plus question pour moi de faire du sport, d’autant que pour ma première grossesse, je voulais être plus que prudente, et que mon médecin m’avait fortement déconseillé la pratique de sport violent pour le corps comme la running, la zumba ect… Bref, les sports que je pratiquais au quotidien m’étaient désormais interdits et j’ai du renoncer aux cours collectifs en salle, ainsi qu’à toutes les courses auxquelles j’avais planifié de participer les mois suivants, autant dire quasiment une par mois !

Renoncer au sport a été l’une des choses les plus difficiles de ma grossesse, car renoncer au sport pour moi c’était  renoncer à :

  • se défouler après une journée particulièrement éprouvante
  • se changer les idées après le boulot ou après une journée difficile
  • la satisfaction de voir son corps se muscler et se tonifier
  • la fierté d’avoir battu son record de vitesse
  • la joie de participer à une course, de se faire applaudir et de remporter une médaille car on a été jusqu’au bout
  • le bonheur de transpirer en s’éclatant et en oubliant tout le reste
  • rédiger des compte rendus de course sur mon blog pour vous motiver et vous partager mon expérience
  • avoir un regain d’énergie insoupçonné après une bonne séance de sport
  • partager des moments uniques et sportifs avec mon mari
  • récompenser ses efforts avec l’achat d’un vêtement de sport
  • utiliser ma montre GARMIN que je venais de recevoir pour Noël

Bref, vous l’aurez compris, je peux continuer cette liste indéfiniment, ou presque ! Le sport m’a apporté tellement de bienfaits !

J’ai donc pensé aux alternatives possibles :

Le yoga : pas de cours près de chez moi; et je ne me voyais pas faire 1 h de voiture pour cela, d’autant que c’est un sport qui  ne m’a jamais attiré…

La natation : je n’aime pas nager, rester des heures dans l’eau ce n’est pas pour moi, et dans la ville où j’habite il n’y a qu’une piscine qui a de très mauvaises critiques niveau hygiène et sanitaire.

Le vélo : je ne peux pas stocker de vélo chez moi, et ne peut donc pas en pratiquer

La marche : j’adore marcher, et chaque week-end avec mon mari nous avons continué à faire notre petit promenade du dimanche mais cela ne me suffisait pas.

C’est pourquoi durant ces 9 mois, à part mes balades hebdomadaires, je n’ai pratiqué aucun sport. Cela a été très difficile pour moi je ne vous le cache pas, d’autant que j’avais pour objectif de faire le semi marathon du Run in Lyon en Octobre. Mais, lorsque l’on attend un bébé, cela devient secondaire; on ne pense plus « qu’à soi », mais à cette vie que l’on porte et face à la vie, le reste s’efface !

Je ne vous conseillerai pas de faire comme moi et d’arrêter complètement le sport si vous pouvez faire autrement, faire du sport vous aidera à ne pas prendre trop de poids, mais vous maintiendra en forme, et vous apportera de l’énergie et un moyen de se défouler et éliminer les angoisses qui peuvent nous ronger pendant la grossesse.

Je compte bientôt reprendre le sport, lorsque j’aurai le feu vert du médecin, que j’aurai réalisé ma rééducation du périnée si besoin et que je me sentirai prête. Car, reprendre le sport après une si longue période d’arrêt ne sera pas chose facile et j’ai bien conscience qu’il va falloir que je recommence à zéro !

Ce sera l’occasion pour moi de partager avec vous mes progrès, mes objectifs et mes futures courses car je compte bien faire quelques courses à partir du mois de mars /avril; et voir où j’en suis !

J’espère que ce petit article vous aura plu tout comme j’ai pris plaisir à l’écrire. Si vous êtes passé par ce moment difficile qu’est l’arrêt du sport, n’hésitez pas à m’en parler dans les commentaires !

Publicités

9 commentaires sur « 9 mois sans faire de sport #43 »

  1. Hello !
    J’imagine que ça a dû être bien difficile de dire adieu à toute forme de sport. Pour le yoga, si jamais ça te tente par la suite, tu peux facilement pratiquer chez toi, avec des vidéos en ligne. Je fais comme ça et ça me détend et me muscle en même temps, j’adore.

    L’arrêt du sport est un des trucs qui me fait redouter de tomber enceinte. C’est complètement bête, mais j’ai peur de ne jamais retrouver mon « corps d’avant » et de perdre tous mes acquis. Enfin, ce n’est pas pour tout de suite 🙂 Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ta petite fille en tous cas. Bisous.

    J'aime

  2. Petit à petit tu vas revenir dans le monde des sportives. On ne cesse jamais de l’être d’ailleurs c’est juste dans un coin prêt à ressurgir. Avec un enfant il faut un peu plus d’organisation mais on y arrive.
    Bon retour. Hâte de relire tes articles running

    J'aime

  3. Moi qui ai fait du sport en compétition de 8 ans à 30 ans, durant mes grossesses, j’avais totalement arrêté ! Je n’avais pas de contre-indications particulières, mais l’envie n’était pas (plus) là…
    Ensuite, j’ai repris tant bien que mal… Cette année, j’ai dû arrêter 6 mois (lumbago, pincement d’un disque intervertébral, énorme inflammation, alitement…) et je n’avais qu’une envie : pouvoir remarcher normalement et me remettre à la course à pied ! J’ai dû reprendre très progressivement et je sens encore que cela reste fragile donc je reste à l’écoute de mon corps pour ne pas trop forcer… Mais quel bonheur de pouvoir aller s’oxygéner de nouveau !
    Je te souhaite de retrouver toutes ces sensations car tu as raison : les bienfaits de la course à pied sont nombreux et on a besoin de ces moments d’évasion pour pouvoir ensuite être pleinement disponible pour le quotidien… En prenant le temps, tu y arriveras 🙂

    J'aime

  4. Comme toi, j’ai abandonné tout sport dès l’annonce de cette deuxième grossesse (alors que pour ma première, je marchais beaucoup !). Mon « sport », c’est le tennis alors comme toi la course à pied, déconseillé en étant enceinte. J’ai hâte de reprendre d’ici quelques semaines pour me défouler et évacuer tous les soucis que j’ai en tête actuellement (l’instant d’un entraînement / match) et « me battre » pour gagner.

    Ne t’inquiète pas : tu arriveras à trouver du temps pour t’y remettre et le plus grand des bonheurs ? Voir ta Mini Miss t’encourager / t’applaudir lorsque tu referas des courses 😉

    Un petit souvenir ? Mon P’tit bout âgé de 7 mois qui était venu me retrouver avec Papa lors d’un match de tennis : cela m’avait donné encore plus envie de me battre et de gagner mon match (malgré quasi un an d’arrêt …) et dès la fin, j’avais couru les retrouver et lui donner sa tétée ! ! ! Des p’tits bonheurs qui restent gravés et que je revivrai dans quelques mois lors des prochains matchs en équipe, sauf que P’tit bout sera nettement plus intéressé par les balles et le jeu du haut de ses 2 ans et que notre Mini Miss attendra avec impatience sa tétée au bord du court 😉

    J'aime

  5. J’ai repris il y a peu, a tout petit rythme. Vu mes sports, j’ai décidé dès que j’étais enceinte d’arrêter (en me faisant une frayeur avec une chute en patin en montrant un geste à l’entraînement…) C’était pas simple mais je l’ai plutôt bien vécu, avec les nausées de début de grossesse et la fatigue ensuite. Bon et surtout j’ai énormément marché pour évacuer le trop plein d’energie.
    La reprise est étrange, mais surtout techniquement parlant : j’ai pas oublié comment on patine, mais mon corps as légèrement changé (et un nouveau bassin ça change la donne en roller). J’ai perdu toute ma masse musculaire (et un peu plus), et cherry-on-the cake, j’ai arreté de fumer il y a une semaine. J’ai hâte d’être à mercredi pour tester mes nouveaux poumons !!

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ! Merci beaucoup pour ton témoignage ! C’est vrai que le corps change il faut s’habituer, et moi aussi j’ai perdu tous mes muscles mais tout va revenir petit à petit 😉 bravo pour l’arrêt de la cigarette ca n’a pas du être facile et bon courage pour la reprise du patin ! Bises

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s