Compte rendu de la Voironnaise #31

     En ce dimanche 20 Décembre, je me lève tranquillement pour la première fois que j’ai une course officielle… En effet, les 8 km de la  Voironnaise que je m’apprête à faire  lieu à … 17 h ! Cela me laisse donc le temps d’aller à la messe dominicale et d’éviter que mon mari râle ^^, puis de préparer tranquillement mes affaires.

Voici ce que je prends :

  • Ma brassière Nike qui ne me quitte jamais, c’est la plus confortable et le meilleur maintien que j’ai jamais possédé !
  • Mon brassard pour portable acheté quelques euros sur Amazon, afin de lancer l’application Nike Plus Running
  • Mon corsaire Nike dont je vous parle ici
  • Ma barre de céréale reçue dans la box Run and Co dont je vous parle ici
  • Ma petite pochette ventrale achetée sur Amazon
  • Mon dossard
  • Et enfin un bandeau offert par la course !

 

1.png

Pour être sur d’être à l’heure, nous partons deux heures avant le début de la course. Arrivés sur place à Voiron, il y a déjà du monde, des stands de hot dog et boissons, le podium est installé, et je suis entourée de coureurs !

9


Nous attendons un petit bout de temps car nous sommes finalement arrivés hyper à l’avance, il n’y avait aucune queue pour retirer mon dossard, à mon grand étonnement ! Nous avons donc le temps d’observer les deux courses qui précèdent la mienne : la course des  Mini Lutins de 0,8 km, et la course de Lutins de 1,6 km ! Je trouve ça génial de pouvoir faire participer les enfants !

8

Pour la Voironnaise, nous disposons de puces électroniques, qui fixées sur nos chaussures, permettent de chronométrer notre temps lors du passage de la ligne d’arrivée.

Je fixe donc celle-ci sur mes lacets, car la course a lieu dans 15 minutes et il faut que je sois prête à temps.

3

Il est important de bien la fixer sur le devant de la chaussure bien positionnée pour qu’elle puisse être lue par les détecteurs à l’arrivée de la course.

Petite pause photo avant le départ !!

5

Les gens commencent à se rassembler devant la ligne de départ. Je suis transie de froid, j’ai enlevé ma tunique car je sais qu’au bout de quelques mètres j’aurai trop chaud. Mais en attendant, le vent est glacial ! L’animateur annonce au micro les champions de France participant à la course, ainsi que leurs palmarès impressionnant ! C’est plutôt sympas de se dire que nous allons courir à leur côté.

Je commence à avoir vraiment très froid, heureusement nous sommes nombreux et on se tient chaud !

Puis, le top départ est donné…

3…2…1…GO !

Je m’élance vite pour pouvoir enfin me réchauffer ! Nous sommes nombreux à partir en même temps, difficile de trouver son rythme au début, puis après 5 minutes, les coureurs se distancent et on peut courir plus librement.

7

A ce moment là, j’ai une douleur diffuse dans les jambes, synonyme de mauvaise circulation du sang. J’ai une très mauvaise circulation du sang de base, à cela s’ajoute le diabète qui empire un peu les choses, donc oui j’ai des jambes de mamie !! Après coup, je pense que c’était du à une hyperglycémie (hausse du taux de sucre dans le sang chez les personnes diabétiques) mais pas possible de le vérifier pendant la course. Je ne porte jamais mon lecteur de glycémie sur moi pendant la course, car cela serait trop encombrant et compliqué ! Déjà que j’ai du mal à boire en courant, alors me piquer, n’en parlons pas ! 😀

Je relativise et me dit que si il s’agit d’une hyperglycémie, normalement elle va se « résorber » dans les 10 minutes qui suivent, puisque mon corps va utiliser les glucides qui circulent dans mon sang et qui sont la cause de mes douleurs, et ensuite ça devrait aller mieux ! Effectivement, après deux boucles de 2 km effectuées difficilement, la douleur s’atténue jusqu’à disparaitre complètement.

« Victoire me dis-je, je vais pouvoir finir la course tranquillement « ! A ce moment là, un champion du monde me dépasse à toute allure, et j’ai à peine le temps de le voir passer qu’il a disparu ! Incroyable, cette foulée légère et si dynamique, quelle force dans les jambes !

Revenant à la réalité, je m’aperçois que j’ai déjà fais 6 km, je passe devant mon mari pour la 3e fois en souriant de bonheur de l’appercevoir dans la foule, et lui fait signe que ça va !

2

Devant moi, un couple en perruque et costume de père et mère Noël discutent tout en riant, plus loin, des enfants nous applaudissent, et je tape dans la main d’une fillette qui m’encourage !

Puis je passe dans les petites rues de Voiron pour la dernière fois, encore un tournant et il me semble apercevoir l’arche de l’arrivée au loin…

Oui, c’est bien elle ! La voir tout là bas me donne un coup de boost et j’accélère soudainement, puis l’arche se rapprochant de plus en plus, je décide comme à chaque course, de faire un sprint et de donner tout ce qu’il me reste dans ces derniers mètres !

Hop hop hop, dernières foulées, et je passe la ligne d’arrivée avec fierté !!

Essoufflée mais heureuse, je tente de rejoindre les ravitaillements mais c’est une pagaille monstre ! Je réussi tout de même à attraper un morceau de pain d’épice et quelques abricots secs, puis j’entends mon portable vibrer dans ma pochette.

« T’es où ? » me demande mon petit mari.

Je le rejoins, il me félicite et me dit qu’il a réussi à prendre quelques photos mais c’est très difficile dans le noir, et je suis admirative ! Merci à toi petit mari donc pour ces quelques photos !!!

J’ai bien aimé cette course même si elle ne fait pas partie de mes préférées, et je la referai avec plaisir si l’occasion se représente. Je suis tout de même un peu déçu car Voiron la veille de Noël n’était pas aussi illuminé qu’elle aurait pu être ! Par contre j’ai aimé courir dans les petites rues de Voiron, ça change des grandes avenues de Lyon ! Il faut souligner aussi la bonne ambiance et les encouragements soutenus des Voironnais qui étaient là en nombre !

Par contre, le lendemain, impossible de descendre les escaliers, je devais marcher en canard tellement j’avais mal au genou gauche… D’où ma pause running de deux semaines (j’ai l’impression que ça fait deux mois) car je veux à tout prix éviter une blessure. Je suspecte également l’amorti de mes Kalenji Kiprun d’être à la fin de leur vie mais malheureusement je n’ai pas encore pu m’acheter de nouvelles running car je n’ai pas encore trouvé les sous !

Et oui, le running c’est tout de même un budget que l’on ne soupçonne pas à la base, mais c’est avant tout un plaisir que j’ai hâte de reprendre !

 

Publicités

18 commentaires sur « Compte rendu de la Voironnaise #31 »

    1. Hehe merci beaucoup !!! Ouiii je l’aime trop cette brassière !! 😀
      Oui exactement !! je vais attendre la fin du mois de janvier poir acheter de nouvelles baskets, et d’ici la j’utiliserai en alternance mes Nike et.mes kalenji je pense !

      J'aime

    1. Coucou Rohnny ! Malheureusement après plus de 15 jours d’arrêt, j’ai toujours mal ! Je vais donc prendre rendez vous chez le medecin pour voir de quoi il s’ agit ! 🙂

      J'aime

  1. Bravo pour ta course!! j’espère que c’est pas grave pour ton genoux 😥 !!
    J’espère qu’on fera une course toutes les deux un jour!! Le mieux c’est les courses en équipe, dommage qu’il n’y en ai pas plus en France, car ici à Tahiti, c’est presque plus commun que les courses en solo^^

    Aimé par 1 personne

  2. Merci soeurette !! Non je pense qu’il s’agit du syndrome de l’essuie glace, assez courant parmi les coureurs, car j’ai fais pas mal de courses et l’amorti de ma chaussure s’est trop affaissé et comme j’ai les pieds plats…! Mais je vais essayer d’acheter une paire de baskets le mois prochain chez Terre de Running, ils s’y connaissent vraiment bien ! Je vois le médecin lundi, et du coup il m’enverra sûrement chez le podologue comme ça je ferai un bilan complet ça sera pas plus mal !
    Oui moi aussi j’aimerais trooooop !!! C’est vrai que c’est cool les courses en équipes, il y en a quelques unes en France mais je n’y participe jamais car je ne connaît personne avec qui courir ce genre de course !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s