Pourquoi faire du sport quand on est diabétique ? #11

    Le diabète est une maladie complexe à gérer car il faut connaître son corps, ses limites, anticiper les situations et savoir ajuster sa dose en insuline. Dans ce cas, pourquoi s’embêter à pratiquer un sport, ce serait complexifier une situation déjà difficile à gérer, non ? Pourtant, le sport est absolument conseillé lorsque l’on est diabétique, que ce soit un diabète de type 1 ou 2 (plus d’infos ici !). Mais pourquoi et quels bienfaits peut-il nous apporter ?

DSC_6169

Je pratiquais déjà le sport avant d’être atteint du diabète. Mais il est vrai qu’à l’IUT (période où j’ai découvert ma maladie), je n’en faisais plus; par contre je faisais des km à pieds tous les jours pour rejoindre l’université. Je me sentais bien trop fatiguée en rentrant pour faire du sport. Avec un diabète non diagnostiqué pendant deux ans, mon corps s’était affaibli et physiquement je ne tenais plus, je luttais constamment contre le sommeil et aller en cours était pour moi un calvaire… Bref, après mon hospitalisation, il a fallu du temps à mon corps pour se remettre, regagner la dizaine de kilos que j’avais perdu, et reprendre de l’énergie. Pendant mon hospitalisation, on m’a encouragé à reprendre le sport. En effet, chez un diabétique, le sport a la particularité de permettre de réduire ses besoins en insuline. Je vais tenter de vous expliquer cela avec mes mots.

DSC_6170

Pendant le sport, nous utilisons de l’énergie pour faire fonctionner nos muscles, qui sont mis à rude épreuve. Cette énergie, nous la tirons d’abord de la source la plus accessible : les glucides. Après un certain temps, le corps va puiser dans ses réserve de gras. Mais ce sont d’abord les glucides qui vont être métabolisés et ceci pendant le sport, mais aussi durant la journée. En effet, après une séance de sport, les muscles vont continuer à métaboliser les glucides, génial non ?! Donc plus vous faîtes de sport, plus votre corps a besoin de réserve de glucides, et donc moins vous aurez à vous injecter de l’insuline !! Dans le cas du diabète de type 2, le sport peut permettre de faire fondre cette couche de gras qui rend l’insuline résistante et donc inverser la tendance.

pompe à insuline

Arrivée à Strasbourg, quelques années après, en master j’ai repris progressivement le sport en m’inscrivant en salle. Je suivais des cours de fitness comme de la zumba et du step et faisais également du renforcement musculaire (le fameux Cuisse-Abdos-Fessiers). J’ai alors pu m’apercevoir rapidement que je faisais plus souvent des hypoglycémies (baisse importante du taux de sucre dans le sang qui peut conduire à un malaise ou pire un coma) et j’ai du revoir mes doses d’insuline (basal et bolus) à la baisse. Pour rappel, l’insuline appelée basale est nécessaire durant 24h/24 tandis que l’insuline injectée en tant que bolus est nécessaire uniquement en cas d’ingestion de glucides (repas, goûter…). C’est tout simplement formidable de se dire que grâce au sport on s’injecte moins d’insuline ! D’ailleurs pour ma part, je ne branche jamais ma pompe pendant une séance de sport, sauf si elle dure plus d’une heure.

Par contre, il faut faire attention car chez certaines personnes, le sport va avoir tendance à augmenter la glycémie, et chez d’autres à la baisser. Il est donc nécessaire de contrôler sa glycémie avant, pendant et après le sport au moins pendant les premières séances afin de voir comment réagit sa glycémie face à l’effort.

Alors, convaincu ?

Vive le sport !

N’hésitez pas à commenter l’article et me donner vos avis !

Publicités

20 commentaires sur « Pourquoi faire du sport quand on est diabétique ? #11 »

    1. Oh merci infiniment Elise, je trouve ca formidable que des gens pas forcement atteint de la maladie puissent avoir la curiosité et l’envie de lire ce genre d’article !! Donc merci à toi ! 🙂

      J'aime

  1. C’est vraiment génial ce que tu fais ! Il y a tellement de bien faits avec le sport mais je ne savais même pas qu’il aidait les personnes diabétiques, j’ai appris plein de choses ^^

    Aimé par 1 personne

  2. tt plein de bisous à toi!!!Je connais cette maladie car mon petit neveu l’a « commencée » à l’age de 4 ans. Il en a 11 et est sous pompe depuis déjà qq années!C’est une sale maladie mais comme toi il vit, fait du sport..et je trouve ton article super!courage à toi ma puce et goooooo!!!! ❤ ❤ ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou ! Merci beaucoup pour ton petit mot qui m’a beaucoup touché ! Fais des bisous de ma part à ton neveu, il est bien courageux !!! 🙂 C’est super qu’il fasse du sport, c’est vraiment important de voir que même avec un diabète on peut vivre normalement (ou presque !) !`Bisouuus !!!

    J'aime

  4. Ma soeur est diabétique depuis qu’elle à 4 ans et c’est vrai que le sport lui a fait beaucoup de bien. Elle en fait moins maintenant et elle sent bien que ça fait une différence. Courage en tout cas, je sais comme ça peut être contraignant et compliqué à gérer.

    Aimé par 1 personne

  5. Venant du département français avec le plus haut taux de diabétique et petite fille d’une diabétique (on est à l’abri de rien en ce qui concerne la maladie), c’est toujours intéressant d’en apprendre sur cette maladie. Merci !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s