Run in Lyon (2) : à trois semaines de l’épreuve ! #12

   Plus que trois semaines avant le Run in Lyon… Je me suis inscrite à la course au mois de mai, alors que je venais de commencer le running…! Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’article que j’ai rédigé dessus ici !

Le temps passe si vite, et nous sommes déjà à trois semaines de la course ! J’avoue que cela me fait un peu peur, surtout que je n’ai pas pu suivre mon programme comme je le souhaitais car l’hypothyroïdie m’a beaucoup fatigué pendant deux mois. Je vais donc essayer de rattraper mon retard mais en trois semaines, ça ne me laisse pas beaucoup de marge ! Mais tous vos petits mots que ce soit sur Facebook ou sur mon blog me font énormément plaisir et me motivent à continuer et ne pas laisser tomber. Et quand j’entreprend quelques chose, je veux aller jusqu’au bout.

Planning d’entraînement

Maintenant que je suis moins fatiguée, j’ai établi un planning de sport pour la semaine, que vous pouvez retrouver ici !

J’ai réussi à le suivre depuis deux semaines déjà, mais pour le running, il est difficile de placer trois séances par semaines, et je préfère y aller progressivement. Il faut que j’augmente la durée de mes entraînements et que je cours 10 km ou plus au moins une fois par semaine. Pour le reste, le body barre me sert de renforcement musculaire, et le bike, et la zumba me permettent de faire travailler le cardio. En somme, j’ai ainsi un entraînement assez complet sur une semaine.

run in lyon

Objectifs

Le Run in Lyon sera ma première course de 10 km, et je n’ai pas envie de faire un objectif de fou; le seul objectif que je me donne c’est de la finir, que je la fasse en moins ou plus d’une heure. Je ne pense pas que je vais réussir à respecter mon sas des moins de 1 heure, j’étais légèrement optimiste. Mais ce n’est pas bien grave, l’essentiel pour moi c’est de passer un bon moment, d’apprécier le parcours, et puis si je peux rencontrer quelques uns d’entre vous qui la feront aussi, ce sera un grand plaisir ! 😉

Craintes

Je ne vous le cache pas, la course me fait un peu peur...

Déjà, le parcours : j’espère que longer les quais ne sera pas trop lassant même si je pense que ça peut être très agréable. Ensuite, le tunnel de la Croix Rousse dans lequel je me suis entraînée avec l’une des séances gratuites proposée par Run in Lyon et ses sponsors. Ce tunnel est paraît-il très étouffant, et vu le nombre d’inscrits je pense que cette année, ça ne changera pas !

Maladies

Au niveau du diabète, j’ai aussi peur de l’hypoglycémie. Pour l’éviter, il faudra que je mange du pain complet le matin, un bon repas la veille, et je prendrai avec moi quelques biscuits très sucrés en cas de coup de pompe. Concernant justement  la pompe à insuline qui est branchée sur moi 24h/24, la question est si je l’enlève durant la course… Je pense que je l’enlèverai si ma glycémie est correcte. 1h sans pompe ce n’est pas gênant car normalement les glucides qui seraient métabolisées par l‘insuline si je porte la pompe, seront dépensés par les muscles durant l’effort.

J’ai une dernière crainte : comme je prend un traitement pour l’hypothyroïdie, même si ma dernière prise de sang était correcte, je peux basculer en hyperthyroïdie en quelques semaines et dans ce cas là, on peut faire face à une augmentation du rythme cardiaque. Mais il y a quand même très peu de chances !

Voilà les quelques pensées qui me traversent l’esprit quand je songe à ces quelques semaines qui me séparent du Run in Lyon.

Infos pratiques

Le 10 km est complet malheureusement, plus d’inscriptions possibles…

Pour suivre les actualités du Run in Lyon, vous pouvez vous rendre ici !

Le Run in Lyon propose des entraînements gratuits, n’hésitez pas vous inscrire ils sont vraiment sympas !

run in lyon

Je prend toujours le temps de poster quelques photos sur ma page facebook, allez y faire un tour si cela vous intéresse ! C’est ici !

Et vous, avez-vous des craintes lorsque vous vous rapprochez de la date de votre course ?

Publicités

12 commentaires sur « Run in Lyon (2) : à trois semaines de l’épreuve ! #12 »

  1. Nous on n’y pense pas mais c’est vrai qu’avec le diabète et l’hypothyroïdie tu as pas mal de choses à gérer en même temps. Mais je suis sûre que ça va bien se passer pour toi ! 🙂 Tu as l’air bien préparée. Et pour le tunnel étouffant … il faut courir plus vite pour s’en débarrasser 😉 Tu es un peu claustrophobe ?
    De mon côté je n’ai fait que deux courses officielles mais forcément, j’avais peur de ne pas y arriver. Surtout la deuxième, je n’avais pas suivi mon programme parce que j’avais un début de blessure … mais finalement ça s’est bien passé ! Et dans la catégorie « peur irrationnelle » : j’ai peur de me tromper de parcours ou de ne pas trouver l’arrivée, ou de rater le départ parce que je suis perdue quelque part. Mais de façon générale, avant une course je suis hystérique de bonheur ! ^^
    En tout cas j’espère que tout va aller comme sur des roulettes pour toi ! Bisous, bon entraînement 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Elise !!! Ton témoignage me fait trop plaisir et tes encouragements me motivent trop, merci beaucoup !!! Je ne suis pas claustrophobe, mais le pont m’effraie un peu, enfin on verra bien !;-) J’ai les mêmes peurs irrationnelles que toi 😀 trop drôle ! Ce sont des gens comme toi qui m’incitent à tout donner ! Et puis le sport me fait tellement du bien …!
      Plein de bisous !!!!

      Aimé par 1 personne

  2. Ce n’est pas évident à gérer avec le diabète mais si tu t’es bien préparée et que tu es prévoyante le jour J, il n’y a pas de raison que ça se passe mal. Je suis asthmatique, les crises se raréfient au fil des années et je n’en fais quasiment plus. Mais quand il y a beaucoup de poussière, j’ai peur que ça recommence :-/ Sinon, je crains l’apparition prématurée d’un point de côté qui peut pourrir une course sans crier gare !!

    Aimé par 1 personne

  3. Oui tu as raison, c’est ce que j’essaie de me dire ! Et puis qui ne tente rien n’a rien !!! Oh ca ne doit pas etre facile avec l’asthme en effet, je te comprend !!! Tant mieux si ça se rarifie !

    J'aime

  4. Bonne chance pour la course ! Comme tu dis, l’important sera d’aller au bout et tu pourras déjà être très fière !
    Pas mal d’amis la font chaque année, le plus impressionnant est le départ car il y a énormément de monde. Après, tu vas courir dans l’une des plus jolies villes de France (comment ça je suis chauvine ?) alors tu vas t’éclater !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s