Running : bilan mai-juin-juillet 2015 #6

      Nous voici arrivés fin Juillet et j’ai pensé qu’il serait intéressant de faire un petit bilan de running des trois derniers mois. En effet, j’ai commencé le running au mois de mai, et j’ai du mal à réaliser que cela fait trois mois que je cours en moyenne deux à trois fois par semaine ! Sachant qu’auparavant je n’avais jamais couru plus de trois semaines d’affiliées, cela relève de l’exploit !

Je ne peux vous dire combien je suis heureuse d’en être arrivée à ce stade, combien cela me rend fière de moi, me donne confiance, me fait pousser des ailes !

J’ai commencé le running à la suite d’une période difficile pour moi car je venais d’apprendre que j’étais atteinte d’hypothyroïdie et pendant un mois j’ai vu ma vie en noir et blanc... Mais mon optimisme, ma joie de vivre et ma bonne humeur ont vite repris le dessus, et le running est arrivé à point nommé !

Lorsque j’ai pris la décision de me lancer dans le running, j’ai su que cette fois ci serait la bonne, que cette fois ci je n’abandonnerai pas, que j’allais relever le défi et en sortir plus forte.

Je crois que j’ai aussitôt pensé à m‘inscrire à une course, d’emblée, comme si je savais déjà que j’allais y arriver ! Le Run on Lyon a été et reste pour moi une grande source de motivation, car ce jour là, je me battrai durant ces 10 km et chaque km représentera chaque épreuve de la vie que j’ai pu traverser et m’en sortir plus forte.

C’est ça pour moi la course; c’est se lancer avec un peu d’appréhension, se sentir s’envoler lors des premiers km, puis, lutter contre la fatigue et la douleur pendant les derniers km, et franchir la ligne d’arrivée le sourire au lèvres, ayant oublié les souffrances passées et ne ressentant plus que de la joie et de la fierté !

 

Début mai : premières séances…

     Voilà pourquoi, cette journée de mai, j’ai dis à mon mari « Je vais courir ! » . Je savais que cette séance allait être dure, mais je savais aussi que c’était le début de quelque chose qui me ferait avancer encore et encore !

Je n’ai couru que 20 minutes ce jour là, en alternant marche et course. En rentrant, j’ai ressenti de la fierté, même si j’étais si rouge que mon mari a cru que j’allais me sentir mal, même si j’avais sué sang et eau, même si je n’avais fais que quelques kilomètres !

Deux jours après je courais 22 minutes et je m’empressais de le noter dans mon carnet qui allait devenir mon carnet de route ! Pareil pour la séance qui a suivi. A ce moment là, je courais seule, mon mari n’étant pas encore convaincu que j’allais continuer !

Mi mai: prise de confiance et cap des 30 minutes

     Pendant ce mois de mai j’ai fais des progrès fulgurant puisqu’en l’espace de deux semaines, je courais déjà 30 minutes et je faisait un peu plus de 4 km ! Ma volonté ne faiblissait pas, je commençais même à y prendre un certain plaisir.

J’ai acheté ma première tenue de running à la fois pour me récompenser et me motiver.

Dans ma toute nouvelle tenue de runneuse noire et rose, je me suis lancée ce jour là avec mon mari qui m’accompagnait pour la première fois.  En franchissant notre ligne d’arrivée invisible, je n’avais aucune idée du temps que j’avais pu mettre et pour ma plus grande surprise mon mari me dit que nous avions couru 40 minutes à environ 9km/h ! Je ne peux pas vous expliquer la joie que j’ai ressenti ce jour là, ni le sourire qui ne m’a plus quitté de toute la soirée…

Avoir couru 40 minutes était pour moi la plus grande des victoires et cette fois-ci aussi je me suis sentie très fière de moi !

A partir de cette séance là, mon mari m’a accompagné à chacune de mes sorties running, me coachant, me motivant lorsque j’étais crevée et que je n’en pouvais plus, essuyant des râlements et des soupirs !

course

Juin : le cap des 1h

     Après un mois de running trois fois par semaine, je suis parvenue progressivement à atteindre les 50 minutes, puis 55 minutes et enfin une heure de running pour ma plus grand fierté ! Ma vitesse a évolué, passant en dessous des 7 min/km. J’ai fais l’acquisition d’un brassard pour pouvoir suivre ma vitesse et mes progrès grâce à l’application Nike Plus Running, et d’une trousse pour pouvoir y glisser mes clefs, mouchoir et biscuits sucrés puisque j’ai fais une hypoglycémie pour la première fois également.

 Durant le mois de juin, j’alternais sorties courtes de 5-6 km et sorties longues le week end, de 8-10km.

Juillet: stagnation et fatigue

     Durant le mois de Juillet, les symptômes de l’hypothyroïdie se sont rappelés à moi et j’ai été/ suis passablement fatiguée. J’ai donc diminué la fréquence de mes sorties running et j’en réalise maintenant deux par semaine à défaut de trois. Ma vitesse en a pris un coup mais je continue à courir sans trop regarder le chrono et la vitesse car je sais que je ne suis pas au mieux de ma forme, et j’attend que ma vitalité revienne pour me lancer plus de défis !

you can do it

Et les prochains mois ?

     Parce qu’il est important de parler de l’avenir et de ses futurs objectifs, je vous renvoie à mon article sur ma préparation au Run in Lyon ici. Le mois d’Août va être un peu bouleversé par les vacances. Je pars en effet à partir du 3 Août où je ferai de la randonnée tous les jours, puis je m’en vais voir ma famille mais j’emporterai certainement ma paire de baskets dans mes valises donc vous entendrez parler de moi ! 😉

Quand à vous, dites moi si vos débuts ont été difficiles, ce qui vous a motivé et quels sont vos prochains objectifs !

Publicités

26 commentaires sur « Running : bilan mai-juin-juillet 2015 #6 »

  1. Beau parcours, j’admire ton courage de t’y être mise et de tenir le coup malgré tes soucis et ta fatigue! Tu peux être fière de toi.
    Moi j’ai eu des débuts qui s’étalent sur plusieurs années (un essai infructueux par – ci par – là). J’étais essoufflée très vite et j’avais l’impression que je n’allais jamais progresser, courir 30min ça me semblait être le bout du monde ! Je m’y suis mise pour de bon en mars, le déclic a été le fait de me motiver pour y aller trois fois par semaine. Je n’ai pas arrêté depuis, je n’en reviens toujours pas. Si j’avais su que c’était ça l’astuce, je l’aurais fait bien plus tôt 😉
    Et ne te démoralise pas si tu stagnes un peu, je pense que c’est normal d’avoir des périodes plus ou moins efficaces. Moi c’est en ce moment, j’ai même régressé. Mais on ne peut pas être performant tout le temps, c’est ca qui rendra nos petites victoires encore plus savoureuses 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Elise, ton commentaire m’a beaucoup touché et m’a fait très plaisir !! Merci pour tes encouragements ! Oui c’est quand on essaie d’être régulier que l’on commence à avoir du plaisir à courir ! Tu as raison, on fonctionne vraiment par cycle et il faut savoir l’accepter ! Bon courage à toi alors ! 😉

    J'aime

  3. Très beau parcours et un objectif de gagné pour toi! En plus tu as l’air d’avoir un coach du tonnerre qui j’en suis sûre t’encourage à 100%!! Effectivement toujours avoir du sucre sur soi bon réflexe et pour la fatigue malheureusement ça. ..faut juste que le levothyrox soit bien dosé (j’en connais un bon rayon puisque j’ai eu un dosage tous les ans différent sur 10 ans et là première année sans changement , touchons du bois 😊). Et pour te répondre prochain objectif pour moi 7 a 10km de vélo à 12km/h tous les deux jours car pour le moment seulement 5 km max…..

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Laurène, merci beaucoup !! Oui mpn mari est vraiment génial ! 🙂 Ah oui effectivement, j’espère pour toi que ça va se stabiliser !! 🙂 C’est super comme objectif, je te souhaite bon courage !!
      Bisous !!

      J'aime

  4. Félicitations!!! je suis épatée!! moi aussi je me suis essayée un temps au running. Je courrais en fractionné mais j’ai très vite ressenti des douleurs dans mes mollets (comme des crampes) qui commencent après 1 min de course et partent lorsque je m’arrête de courir… c’est très handicapant et frustrant car j’avais vraiment envie de courir….du coup je marche..mais c’est moins fun!!

    Aimé par 1 personne

    1. Hey merci pour ton commentaire ! Ca fait trop plaisir ! Tu es allée voir le médecin pour cela ? Ce ne sont pas des problèmes de circulation ?
      Je comprend ta frustration, mais la marche déjà c’est super !

      J'aime

    1. J’espère que tu pourra refaire de la course à pied, en tout cas je suis contente si mon article a pu te motiver ! 🙂 Merci pour le tag !! 🙂 (Je t’ai répondu sur ton blog 😉 )

      Aimé par 1 personne

    1. Oui normalement si on veut progresser rapidement il faut un minimum de 3 séances par semaine, en tout cas bravo pour ta détermination et merci pour ton commentaire !! 🙂

      J'aime

  5. Je viens de finir mon 1er mois de sport ! Faut d’ailleurs que j’en fasse le bilan sur mon blog ^^ Mais en tout cas, je comprends totalement ce sentiment de fierté personnelle d’avoir tenu bon 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Coucou,
    Je t’admire de faire preuve d’autant de motivation. Même si dernièrement tu as connu une petite période de stagnation, tes prouesses sont impressionnantes. Je ne peux que t’encourager à poursuivre tes efforts! Bravo, bravo. ♥
    Des bisous Miss.

    Aimé par 1 personne

  7. Un grand bravo pour ta rapide progression, et toute l’abnégation que tu as mise dans la course à pieds ! Je ne doute pas que tu réussiras les 10km de Lyon, et que cela lancera la machine « Running Addiction » ^^ les courses officielles sont addictives : les gens, les encouragements, la musique.. tu verras, c’est une expérience à part. Ce qui est génial c’est que tu as commencé pour toi, et que cela t’offre un échappatoire, que tu y prends plaisir. 🙂

    Pour ma part mes débuts ont aussi été difficiles, et étaient motivés par un objectif bien précis : le BAC d’EPS en 2010 (ça fait pas rêver comme début pour une coureuse à pieds). J’ai continué à courir régulièrement après, mais je n’ai réellement investi le running qu’en 2013-2014 lorsque je me suis challengée pour les 10km de Tours de Septembre 2014. Depuis : addiction ! Beaucoup de péripéties (blessures à répétition), mais la passion est toujours là. Et je reprends doucement !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Pauline et merci beaucoup pour ton témoignage que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire. Oui je pense que les 10 km de Lyon vont être une expérience à part ! Tu as
      raison de reprendre doucement, prends soin de toi ! 😉
      Bisous !!

      Aimé par 1 personne

  8. Félicitations ma belle!!! C’est un très beau parcours !!
    J’ai souvent du mal à me motiver pour toutes sortes de choses mais je pense que la musique m’a aidée car quand je ne suis pas motivée et que je n’ai pas envie de bouger, je mets de la musique et je chante, je danse et je me sens mieux!!
    Continue comme ça !!!❤️❤️❤️❤️❤️

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s