La course Color me Rad, run ou fun ? #3

        Aujourd’hui je souhaiterais vous parler de la très connue course Color me Rad ! La course Color me Rad est une course très récente (2012) qui a vu le jour aux Etats-Unis, et est arrivée en France puis à Lyon en 2015. Elle est inspirée de la fête indienne appelée Holi ou fête des couleurs célébrée à la pleine lune, à l’occasion de laquelle les participants se jettent des pigments avec une signification pour chacune des couleurs : l’orange symbolise l’optimisme, le vert l’harmonie, le rouge l’amour et le bleu la vitalité.

Cette année, la course Color me Rad a eu lieu à Lyon le samedi 2 mai 2015, mais aussi à Rennes, Lille et est programmée à la rentrée à Nantes, Clermont-Ferrand, Strasbourg… Si vous souhaitez plus d’informations sur les courses, je vous conseille de vous rendre sur la page du site officiel ici.

Il s’agit d’une course de 5 kilomètre (la même distance pour tous), non chronométrée (pas de puces) avec plusieurs départ mais pas de sas « objectifs », au cours de laquelle on nous jette de la fécule de maïs colorée à différentes étapes du parcours.

J’ai entendu parler de cette course par une amie (d’ailleurs merci Hinda si tu passes par ici ! ) via les réseaux sociaux et je me suis dis pourquoi pas, ça a l’air sympas ! J’ai réussi à convaincre mon mari d’y aller avec moi et hop, je nous y ai inscris ! A ce moment là, je ne courais absolument pas, c’était plus un défi qu’autre chose, et je ne me suis pas du tout entraînée avant …

Je vous raconte en plusieurs étapes comment s’est déroulé la course, l’avant, et l’après !

Etape 1 : inscription

L’inscription se fait sur le site internet, ou via la page facebook de la course, attention si vous êtes étudiant, pensez à scanner votre carte étudiant avant, les places partent vite, et si vous voulez bénéficier de la réduction, il vous faut la joindre lors de votre inscription. Le billet est assez onéreux il faut l’avouer … A vous de juger,  si vous faîtes la course en mode run ou fun !

Etape 2 : retrait des dossards et du kit

Billets en main, je me rend à l’espace Confluence dès le premier jour de l’ouverture du retrait des kits, je suis arrivée à 10h30 et le retrait commençait à 10h.  Une longue queue se profilait déjà, qui n’a cessé de grandir jusqu’à atteindre des proportions assez incroyable… J’ai attendu 1h30 avant de pouvoir enfin récupérer le kit de départ. Cette étape était très mal organisée, ce qui a conduit à des heures d’attentes et beaucoup de mécontents, un point à améliorer lors des prochaines éditions.

La kit de départ comprenait : des lunettes de soleil pour se protéger des UV et des pigments lors de la course; un tee shirt Color me Rad blanc à la taille désirée, un bracelet de la couleur du sas de départ, un sachet de bonbons Haribo, et des prospectus notamment des réductions chez les sponsors.colormerad

Etape 3 : se rendre sur le lieu de la course

Plusieurs solutions pour se rendre sur les lieux, soit par co-voiturage avec un minimum de trois personnes pour accéder au parking, soit des navettes à la sortie du métro. Nous avons opté pour la deuxième solution, qui nous paraissait plus simple. Nous voilà revêtu de nos magnifiques tee-shirt, et nous prenons le train pour aller jusqu’à Lyon. Arrivés à destination, nous prenons le métro et au fur et à mesure des arrêts, les rames se remplissent de coureurs à lunettes colorées, une bonne ambiance s’installe, et les gens autour sont amusés.  Puis nous montons dans le bus sans encombre (on a bien fait d’arriver tôt car derrière nous une longue file se forme déjà !).

Etape 4 : arrivée et rentrée dans le sas

Le lieu est immense, avec de la place pour accueillir les 20 000 personnes et leurs voitures. Une chaleur torride, les lunettes sont très utiles ! Nous attendons notre tour, le sas de 11h30 et nous voyons partir le premier. Puis nous entrons à notre tour dans le sas, et nous nous échauffons au rythme d’une musique endiablée et de l’animateur qui nous motive ! Les gens sont déguisés pour certains, les filles portent des jupons colorés et les garçons des perruques, beaucoup ont leur go pro à la main.

11152349_10205775570200989_2347170812858158815_n

Etape 5 : prêts feu go partez !

L’excitation est là, mêlée à un peu de stress de ne pas s’être entraîné avant, mais l’adrénaline le balaie vite fait ! Un coup de sifflet , et tout le monde s’élance en même temps ! Entraînés par la vague, nous courons à un rythme soutenu, et nous pouvons apercevoir au loin le premier stand : le rose ! Motivés comme jamais, nous franchissons vite le premier kilomètre et sortis du stand, on se regarde avec amusement tout de rose vêtu, et on prend notre première leçon: ne pas ouvrir la bouche quand on passe un stand ! Les deux autres kilomètres passent assez vite, puis, les gens commencent à ralentir, le soleil se fait tenace et la soif ardente, on se précipite sur les gobelets d’eau tendus par les bénévoles ! Beaucoup abandonnent ici et préfèrent marcher. On peut croiser des couples avec leurs enfants, des poussettes, tous les âges confondus ! Nous continuons suants et colorés jusqu’au 4e kilomètre où je sens mes jambes devenir lourdes et la fatigue arriver, mais mon mari me motive et me pousse, bien que ses articulations le fassent souffrir. Nous croisons des coureurs du sas précédent et cela me redonne du courage et de la fierté ! Les derniers mètres sont très durs, et lorsque nous voyons enfin la ligne d’arrivée, c’est à peine si j’ai encore assez de force pour faire un petit sprint. Nous nous félicitons tous contents, et colorés de la tête aux pieds, puis on se prend en photos ! Je suis contente d’avoir fais les 5km en courant ! Puis, nous allons nous désaltérer et nous rassasier avec un hot dog bien chaud et une canette de soda. Plus loin, des stands des sponsors, une large scène avec un dj et les gens commencent à se rassembler pour danser. Après un décompte visible sur grand écran, tout le monde lâche son sachet de poudre en même temps, ce qui forme un nuage coloré qui nous recouvre en entier ! Mes cheveux sont multicolores, j’ai une joue verte et l’autre rose et mon tee shirt blanc est devenu bariolé !

Je m’en rend compte maintenant, mais je n’ai vu personne s’étirer après la course, et je pense qu’une petite séance aurait été la bienvenue afin d’éviter de traîner des courbatures pendant les jours qui ont suivi.

11051988_10205776827112411_4103235123413036554_n - Copie

corlor me rad

Etape 6: Retour et douche !

 Le retour en train nous a vu passablement fatigués et silencieux… Puis la douche a été elle aussi colorée, et il a fallu frotter pour enlever les dernières traces de pigments sur la peau… (surtout le bleu, il était dur à enlever et je donnais l’impression d’avoir des bleus partout) !

11178219_10205775568880956_466658495021416076_n

Conclusion

Je ne regrette pas du tout l’investissement car j’ai eu réellement beaucoup de plaisir à participer à cette course et j’en garde de très bons souvenirs. Néanmoins, je pense que ce genre de course n’est pas destinée aux runners en quête de performance et de compétition, car beaucoup de gens l’ont fait en marchant et/ou en s’arrêtant de très nombreuses fois. Le côté sympathique est qu’elle s’adresse à tous, coureurs débutant ou pas du tout, (j’en suis moi même un exemple) et elle permet d’appréhender ses premier 5 kilomètres de façon ludique ! Les stands de couleurs sont motivants et poussent à courir, les 5 km passent très très vite (trop vite ?).

Et vous, aimeriez-vous participer à ce genre de course ?

A bientôt

Publicités

13 commentaires sur « La course Color me Rad, run ou fun ? #3 »

    1. Ah zut … mais ne t’en fais pas, je pense que l’année prochaine il y aura d’autres éditions ! Sinon peut être que tu peux en trouver une autre pas trop loin et profiter pour visiter !
      Sinon, oui c’est vraiment sympas, après, je ne sais pas si je referai par contre ! 😉

      J'aime

  1. Ça y est je suis inscrite à celle de Clermont !!! Tellement hâte !! Ton article m’a rassurée 🙂
    Super ton blog Diane, ça fait plaisir de suivre quelqu’un qu’on connaît ! Plein de bisous depuis l’Auvergne.

    J'aime

    1. Hey ! Merci beaucoup pour ton commentaire !! Trop sympa ! 🙂 Tu verra tu vas t’éclater franchement il y a une super ambiance ! 🙂
      Bisous Lyonnais !

      J'aime

    1. Je pense aussi que ce serait sympas de faire des courses de 10km, mais le but est que tout le monde puisse la faire, sans avoir forcément un passé de running ! Après je pense que c’est super si ça peut susciter des vocations !

      J'aime

  2. Coucou Diane ! Super article c’est vrai que ça donne envie 🙂 nous sommes inscrites pour l electrodash sur Lyon en septembre c est un peu le même effet « run fun » 5km en s’amusant ! Hâte d’y être ! Bonne continuation 😉 Runneuse winneuse

    J'aime

    1. Bonjour et tout d’abord merci d’avoir pris le temps de m’écrire un petit mot ! Oui j’ai aussi entendu parlé de cette course, je ne m’y suis pas inscrite car je ne suis pas tellement fan de ce genre de musique mais sinon ça avait l’air très sympas, tu me dira ce que tu en as pensé ! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s